EN

It is with an experimental and conceptual approach that François Winants explores time, the environment and the atmosphere. A research that focuses on new paradigms in a symbiosis between nature and technology.
The realizations question space and landscape as a dynamic balance. The works question our relationship to the environment, the experience of a space that goes beyond the horizon, the data as a representation of space.
For several years his research has been characterized by the use of digital data and scientific tools, the realization of prototype instruments, stations and visualization processes.

(2009-15) François Winants has developed, with the support of geologists, the wall tracers of the Transmissions project that trace the surface of the gallery wall and he uses data of climatic variations collected live by meteorological stations in the world. He uses the data from climate models and landforms as a photographic negative. He produces the Oceans series, which reveals the relief of the ocean depths. The moon-like world becomes unknown again and questions us about the future of climate.

(2014-20) Artworks of studio focuses in the photographic laboratory to produce cameraless photographs inspired by natural events with the aim of decentralizing our view. A search for a resilience where it would be possible to think about natural events in ways that integrate them into new paradigms.
Inspired by climate models, the blackout echoes views of the sky. The photographs are made on photographic paper from volcanic ash from the eruption of the Eyjafjallajökull volcano that blocked the airspace in 2011. The material is diffused onto the photographic paper in the laboratory's bins. An echo to the year without summer of 1816 which plunged part of Europe into darkness and cold following the eruption of Mount Tambora (1815) in Indonesia.The incendie project questions the place of fire in our environments and the impact that fire can have on the atmosphere. François Winants creates luminous instruments made of fiber optics that he applies to photographic paper in the developer bath. The project incendie is a dialogue with accident and control, creation and destruction, with the process of solarization.

(2010-22) The Photographic Works question the limits of vision and invite to look, contemplate and meditate. The movement of space and the behavior of light become the subject that François Winants manages to sublimate in each of his shots. The photographs focus on the atmosphere as a new topography.

(2007-22) The Environmental Works are designed to fit into the climatic variations between atmosphere and environment. They capture new visualizations without any human presence. The circular format of the works is a 360° open framing on its environment. The Traversées are made from mobiles designed for bicycles and focus on air and relief.

For over 15 years, François Winants has been blending art, science and nature to produce works that challenge our perceptions beyond human vision. In other words, François Winants' research becomes the chemical witnesses and physical echoes of a world that moves forward without us.




FR

C’est à partir d’une approche expérimentale et conceptuelle que François Winants explore le temps, l’environnement et l’atmosphère. Une recherche qui se concentre sur de nouveaux paradigmes dans une symbiose entre nature et technologie.
Les réalisations interrogent l’espace et le paysage comme un équilibre dynamique. Les travaux questionnent notre relation à l’environnement, l’expérience d’un espace qui dépasse l’horizon, le data comme représentation de l’espace.
Depuis plusieurs années ses recherches se sont caractérisées par l’utilisation de données numériques et d’outils scientifiques, la réalisation de prototypes d’instruments, de stations et de processus de visualisation.

(2009-15) François Winants a développé, avec le soutien de géologues, les traceuses murales du projet Transmissions qui réalisent un tracé sur la surface du mur de la galerie et il utilise des données de variations climatiques récoltées en direct par des stations météorologiques dans le monde. Il utilise le data de modèles climatiques et de relief comme un négatif photographique. Il produit la série Océans, qui révèle le relief des profondeurs océaniques. Le monde à l’aspect lunaire redevient inconnu et nous interroge sur l’avenir du climat.

(2014-20) Les travaux de studio se concentrent dans le laboratoire photographique pour produire des photographies sans caméra inspirées par les événements naturels dans le but de décentraliser notre regard. Une recherche sur une résilience où il serait possible de penser les événements naturels de manière à les intégrer dans de nouveaux paradigmes.

Inspiré par les modèles climatiques, le black-out fait écho à des vues du ciel. Les photographies sont réalisées sur papier photographique à partir de cendres volcaniques provenant de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull qui a bloqué l’espace aérien en 2011. La matière est diffusée sur le papier photographique dans les bacs du laboratoire. Un écho à l’année sans été de 1816 qui a plongé une partie de l’Europe dans l'obscurité et le froid suite à l’éruption du mont Tambora (1815) en Indonésie.Le projet INCENDIE interroge la place du feu dans nos environnements et l’impact que peut avoir le feu sur l’atmosphère. François Winants réalise des instruments lumineux en fibre optique qu’il applique sur papier photographique dans le bain du révélateur. Le projet INCENDIE dialogue avec l'accident et le contrôle, la création et la destruction, avec le processus de solarisation.

(2010-22) Les Travaux photographiques interrogent les limites de la vision et invitent à regarder, contempler et méditer. Le mouvement de l’espace et le comportement de la lumière deviennent le sujet que François Winants parvient à sublimer dans chacune de ses prises de vue. Les photographies se concentrent sur l’atmosphère comme une nouvelle topographie.

(2007-22) Les Travaux pour environnement sont conçus pour s'intégrer dans les variations climatiques entre atmosphère et environnement. Ils saisissent de nouvelles visualisations sans aucune présence humaine. Le format circulaire des travaux est un cadrage ouvert à 360° sur son environnement. Les Traversées sont réalisées à partir de mobiles conçus pour vélo et se concentrent sur l’air et le relief.

Depuis plus de 15 ans, François Winants mêle art, science et nature pour produire des œuvres qui défient nos perceptions au-delà de la vision humaine. Autrement dit, les recherches de François Winants deviennent les témoins chimiques et les échos physiques d’un monde qui avance sans nous.





CONTACT 
François Winants 
francois.winants@gmail.com
Forest studio : Arboretum of Tahanfagne
Instagram

Facebook



CV
Academic
2015 AESS Agrégation, ENSAV La Cambre, Bruxelles
2013 Master Art visuel et de l’espace, ENSAV La Cambre, Bruxelles
2011 Bachelor Art visuel et de l’espace, ENSAV La Cambre, Bruxelles



EXHIBITIONS
2022 Meakusma Weekend, Eupen, Belgium, September
2022 AAC9, Art au centre, Liège, Belgium, June-August, curated by Maxime Moinet
2022 Vertical environnement, Spa, Belgium, June-July, info

2021 Embodied forest, Ecoartspace, world wide web, september, curated by Lilian Fraiji
2021 Meakusma Weekend, Eupen, Belgium, September, posposed
2021 Biennale internationale Petit format de papier, Musée du Petit Format & KIKK, Grand Curtius, Liège, Belgium, March
2021 Biennale internationale Petit format de papierMusée du Petit Format & KIKK, WARP, Sint-Niklaas, Belgium, January

2020 Biennale internationale Petit format de papier, Musée du Petit Format & KIKK, Espace Beau Site, Arlon, Belgium, October
2020 Biennale internationale Petit format de papier, Musée du Petit Format & KIKK, Musée du Petit Format, Nismes, Belgium, September
2020 Open Studio, RAVI, Liège, Belgium, September 
2020 Croiser l’espace, L’orangerie, Bastogne, Belgium, September
2020 Reset, Artsouterrain, Montréal, Canada, Febuary, Lettre Wallonie-Bruxelles au Quebec, curated by Juliette Bibasse
2020 Open Studio, Millefeuilles, Nantes, France, Febuary

2019 Prix Des Arts, W:Halll, Bruxelles, Belgique, novembre
2019 Utopia, 1919-2019 Bauhaus, Goethe Institut Tunesien, Medina de Tunis, Tunisia, november, curated by Mariem Besbes
2019 Archipelagos of fragility, KIKK Festival, Namur, Belgium, october, curated by Marie Du Chastel
2019 Open Studio, Abattoirs de Bomel CCN, Goethe Institut Belgien, KIKK Festival, Namur, Belgium, june

2018 Egarements, MCFA, Marche-en-Famenne, Belgium, october
2018 Curiouser, Gare de Bruxelles-Congrès, Bruxelles, Belgium, june
2018 MASSIF CONTINENTAL, Spa, Belgium, march

2015 Dessine toi-même, Institut Saint Luc, Liège, Belgium, june
2014 Transfert vers l’invisible, Musée Art & Marges, Bruxelles, Belgium, september
2013 Dessin, Iselp, Bruxelles, Belgium, june



RESIDENCIES
2023 Centre Bang / BPS22, Quebec, Canada

2021 Meakusma, Eupen, Belgium, july-september
2021 Le Bel Ordinaure, Pau, France, july 

2020 RAVI, Liège, Belgium, july, september
2020 Abattoirs de Bomel CCN, Namur, Belgium
2020 AAIR-RAVI, Anvers, Belgium, pre-selected
2020 Centre Bang / BPS22, Quebec, Canada, pre-selected
2020 Résidence Croisée, Vecteur, MilleFeuilles, Nantes, France, febuary

2019 Imagining Ecological Futures, Goethe Institut Belgien, KIKK Festival & Abattoirs de Bomel CCN, Namur, Belgium, june 



AWARDS / GRANTS
2021 Künstlerstipendium, Deutschsprachigen Gemeinschaft Belgiens, Open studio for forest
2021 Aide à la création, Fédération Wallonie Bruxelles, Artwork of environment
2021 Aide à la mobilité, Wallonie Bruxelles International

2020 Aide à la création, Fédération Wallonie Bruxelles, Artwork of environment
2020 Aide à la mobilité, Wallonie Bruxelles International, info

2019 Aide à la création, Fédération Wallonie Bruxelles, Dessins des Cimes
2019 Prix des Arts, Woluwe-Saint-Pierre, Bruxelles

2018 Aide à la création, Fédération Wallonie Bruxelles, Artwork of environment
2017 Aide à la création, Fédération Wallonie Bruxelles, projet INCENDIE
2013 Prix Dess(e)ins, Les traces habiles, Paris, carnets de 2006 à 2013 

EDITIONS

SOON !